Léo Rosshandler « Thèmes et variations » du 7 septembre au 1er octobre 2006


L’exposition comprendra des tableaux peints au cours des quinze dernières années. Peintures toujours figuratives voire narratives, elles traitent de thèmes divers : références bibliques, mythologiques et historiques, appropriation d’aspects de la peinture chinoise, portraits imaginés d’écrivains et d’artistes, ainsi que des paysages et des scènes zoomorphes.
Aux dires de l’artiste, sa peinture n’est au fond qu’un monologue imagé. Les images se voudraient une projection poétique et analytique de textes, de personnages et de situations politiques, celles-ci prises dans le sens le plus large.
Par ailleurs, comme les chinois s’insèrent maintenant dans l’art contemporain de l’occident, le peintre considère que par un juste retour des choses, il est licite de prendre la voie contraire et de s’adonner aux formes et à la thématiques de l’empire céleste.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *