Paul Bourgault (Tout ce qui tombe du ciel ) du 5 avril au 29 avril 2007


Mon sujet est essentiellement la Peinture, plus spécifiquement, sa propension à traduire la transcendance de l’artiste à même la matérialité. La manière – le style en quelque sorte – étant le reflet de mon expérience viscérale et spirituelle à travers le métalangage propre au médium.

J’entends maximiser les différents niveaux de lectures possibles, changeants selon le point de vu privilégié par le regardant et la manière dont celui-ci porte son attention à tel ou tel détail en relation avec l’ensemble. Tant dans la forme et le contenu se voisinent à escient le chaos et l’ordre, offrant une multitude de pistes et d’hypothèses à porter à l’intelligence de l’oeil.

Intuitivement, j’essaie d’amener chacun des tableaux à son point zéro de signification, où nul dogme, nulle vérité, ne sauraient se déployer au-delà de ce qui est : un acte de peindre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *