Milly Ristvedt 15 mai au 15 juin 2008


Je conçois mon travail comme un processus d’exploration à travers lequel tout le pouvoir d’expression de la couleur, cette substance « magique », cette manifestation de la lumière sous sa forme la plus pure, se révèle. Grâce aux éléments formels de cette illusion qu’est la peinture, je tiens à ce que l’œuvre ait un contenu, je laisse toutefois au spectateur la liberté de l’interpréter. Qu’elle soit très visible ou suggérée, la grille représente la structure sous-jacente et organisatrice de l’œuvre. Dans ma recherche, j’en suis venue à la percevoir comme banale et omniprésente; c’est la structure par excellence de notre époque, bien que vieille comme le monde. En fait, l’intersection de l’axe vertical et de l’axe horizontal est aussi vieille que la gravité de notre planète, tout comme nos efforts pour s’y tenir droit. La grille comporte de nombreuses connotations mystiques. Superposées et renouvelées, ces forces pluridirectionnelles deviennent la toile qui tient tout ensemble.