Justin Lalancette 26 novembre au 20 décembre 2009


« Je cherche avec un regard indiscret, sans filtre, la séquence qui surgit d’un univers aux images préfabriquées. Un quotidien dans lequel les protagonistes aux manières affectées nous laissent un arrière-goût factice. En ce sens, ma peinture est un arrêt sur image qui donne la vedette à des anti-héros aux profils crasses, tombés en disgrâce mais dont la singularité nous permet d’entrevoir un instant de vérité. Je puise dans ces lieux et ces brefs instants, une nature insaisissable qui nous révèle un visage humain dans son essence la plus élémentaire. C’est ainsi qu’une fois plongé dans ses travers profonds, absurdes et parfois incompréhensibles, je m’applique à révéler ses véritables couleurs, sa richesse et sa texture. La peinture devient alors le sujet vivant et non la « nature morte  », comme les traits que prend le visage sous le coup d’un éternuement… mais dans un mouchoir! »