Maurice Trépanier 6 au 30 janvier 2011


Je suis un collagiste. Mon seul matériau est le papier-magazine. Je trouve dans les revues diverses (L’Actualité, Paris-Match, Elle-Québec, etc.) tout ce qu’il me faut pour construire un tableau: les personnages, les décors, les évènements, et toute la gamme des couleurs. Ma palette est un classeur et mes pinceaux des ciseaux. Mes tableaux sont des mises en scène de pièces de papier-magazine collées avec de l’acrylique sur des surfaces de masonite. Les tableaux présentés ici peuvent se regrouper en deux genres: d’une part, des scènes d’art, scènes de galerie, d’atelier, portraits d’artistes (Riopelle, Pellan, Bruneau, Sterbak, Larrivée, etc.) et, d’autre part, des scènes animalières mettant en premier plan des animaux dans des situations inquiétantes. Les images des magazines sont généralement rectangulaires, fragmentaires et rognées par du texte. Pour exprimer cet aspect des images, j’ai développé un style mettant en évidence les limites physiques des images, ce qui produit une sorte de grille en transparence qui représente la position des images les unes par rapport aux autres.