Jennifer Macklem du 5 au 29 mars 2015


JMACKLEM_POST« Mes peintures proposent un échange avec ​​la lumière et l’espace, elles s’intéressent a ce qui est « dans l’air ». L’acte de peindre est physique, et j’explore la stratification, l’inscription, les coulées, le ponçage et le grattage; les résultats sont fluides et imprévisibles. Chaque tableau nécessite du temps et de multiples transformations. Je privilégie des valeurs post-matérielles – le monde matériel des objets devient de plus en plus comme un fardeau, des ordures de l’avenir, et les blessures de la planète s’expriment de manière triste et douloureuse.  Curieusement, l’action de peindre devient un éclairage de l’espoir. Je suis intéressée par ce qui est « dans l’air », au sens de ce qui est invisible, de ce qui n’est que profondément ou subtilement perceptible, comme, par exemple, les sentiments dans l’air… »

Exceptionnellement, le vernissage aura lieu le samedi 28 mars à 14 h.