Marianne Pon-Layus du 11 septembre au 5 octobre 2014


MPON-LAYUS_POST

Marianne Pon-Layus pratique l’autoreprésentation en peinture. En s’inspirant de différents médiums issus de diverses époques pour construire ses tableaux, elle met en scène des jeunes femmes jouant des rôles stéréotypés, souvent en position de pouvoir, afin d’interroger la notion d’identité et sa relation avec les représentations médiatiques. Elle confronte alors des images variées des femmes en les peignant dans des factures diverses, mettant ainsi en lumière leurs similitudes et leurs dissemblances.

L’exposition Manuel de civilité à l’usage des petites filles, qui a lieu à la Galerie d’art Outremont, est composée de peintures grands formats à l’acrylique et à l’huile réalisées sur toile libre. L’artiste s’y représente costumée en petite fille qui élabore des pièges, des manigances et des complots envers l’une de ses consoeurs. Parfois humoristiques, graves ou décalées, les situations qu’elle dépeint développent un univers narratif où le temps est compressé afin de représenter en une seule image toutes les étapes de la conspiration. En détournant la formule passéiste du manuel de bonne conduite, Pon-Layus démontre à quel point les stéréotypes auxquels nous adhérons sont démodés et elle questionne leur validité actuelle.

Née à Montréal en 1980, Marianne Pon-Layus a étudié les arts visuels et médiatiques à l’UQAM, où elle a remporté la Bourse du Fonds des professeurs en 2011 avant de compléter sa maîtrise en 2012. Elle a participé à plusieurs expositions à Montréal, notamment dans les galeries Lilian Rodriguez (2011-2012), Art Mûr (2012) et B-312 (2013-2014). Cet hiver, elle a aussi exposé ses peintures et ses dessins à la maison de la culture Frontenac (2014).