Renée Duval – DELIRIUM – 12 janvier au 5 février 2017


Pour son exposition intitulée Delirium à la Galerie d’art d’Outremont, Renée Duval présente une série de grands tableaux récents. L’artiste considère que ces œuvres constituent en quelque sorte un suivi de ses toiles précédentes représentant des arbres symétriques. Depuis de nombreuses années, Renée Duval a utilisé l’image de l’arbre dans ses peintures comme un moyen d’explorer des idées sur la présence et le regard de soi vers le monde naturel.

« Dans mes tableaux, j’utilise des images pour articuler une expérience visuelle du monde comme un genre de sensation. Mes peintures sont préoccupées par la sensation de regarder de soi vers le monde qui nous entoure. »

En 2011, René Duval a commencé à créer des peintures composées d’arbres symétriques qu’elle peint à partir de photos-collages. Les oeuvres qui en résultent sont quelque peu hallucinatoires – à la fois résolument réalistes ainsi que surnaturelles.

Les peintures de cette artiste ont été longtemps caractérisées par une fidélité à l’alchimie de la peinture représentative ainsi qu’à un engagement passionné avec la langue de la peinture. En tant que peintre, elle est fortement influencée par l’histoire de l’art ainsi que par la peinture indienne dévotionnelle et l’art autochtone de la côte nord-ouest du Pacifique, d’où elle est originaire.

Les tableaux qui font partie de l’exposition Delirium peuvent occuper un espace entre deux perceptions opposées afin de souligner la mutabilité de la perception et permettre une réconciliation entre le banal et le miraculeux.
Originaire de Vancouver, Renée Duval a obtenu son diplôme avec distinction du Emily Carr College of Art and Design, ainsi qu’une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia. Ses œuvres ont été présentées à travers le Canada, les États-Unis et la France et font partie de plusieurs collections publiques et d’entreprise. Sa dernière exposition, Gods and Monsters .était accompagnée de la publication d’un catalogue.