Cynthia Girard – La vie politique des animaux – du 5 au 29 avril 2018


Les animaux s’engagent, résistent et se bidonnent. Bien conscients de ce qui se passe autant sur la scène nationale qu’internationale, ils nous font part de leur façon de voir les choses. Par le biais de la satire, de la caricature et de mises en scène burlesques, les peintures de Cynthia Girard- Renard exposées ici, inspirées de l’illustrateur français J.J. Grandville et des dessins satiriques réalisés pendant la Révolution française, nous parlent d’exploitation, de domination, mais aussi de révolution et de résistance. Le comique est une arme puissante pour renverser le statu quo et prendre position. Ce sont des animaux critiques et pleins de vie, colorés à l’extrême sur des fonds en constant mouvement. Ils nous invitent à prendre part au carnaval afin de déstabiliser les hiérarchies et prendre conscience de la puissance du vivre ensemble. Pour accompagner ces animaux, quelques personnages humains tels un magicien ou des arlequins, ou bien encore des êtres farfelus et hybrides en pleine jouissance.

Cette exposition inclut des œuvres de 3 corpus de peintures satiriques : Nos maitres les fous, présenté au Musée d’art de Joliette, La main invisible, à la galerie Mcclure, et Amour et anarchie, à la galerie Hugues Charbonneau. Il s’agit ici de montrer ensemble 3 projets de peinture satirique réalisés au cours des 3 dernières années à Montréal, et lors d’une résidence d’artiste à Paris et à New York.

Cynthia Girard-Renard détient une maîtrise en beaux-arts du Goldsmiths College à Londres (1998). À l’automne 2017, elle participe à la Biennale du Canada qui a lieu au Musée national des beaux-arts du Canada, et elle présente son exposition solo intitulée Nos maîtres les fous au Musée d’art de Joliette. Depuis plus de 20 ans, elle expose régulièrement ses oeuvres au Canada et à l’étranger : Centre Uma Certa Falta de Coerencia, Porto, Portugal (2015); Esker Fondation, Calgary, Alberta (2014); Thousand Plateaus Art Space, Chengdu, Chine (2011); Dunlop Art Gallery, Régina (2010); Musée national des beaux-arts du Québec, Québec (2010); September Gallery, Berlin (2009); Künstlerhaus Bethanien, Berlin (2009); SPACE, Londres (2006); Musée d’art contemporain de Montréal (2005); etc.

L’artiste a été récipiendaire de bourses du Conseil des arts du Canada et du Conseil des
arts et des lettres du Québec. Elle tient à remercier ces deux organismes pour leur soutien.
Ces bourses lui ont permis de bénéficier d’une résidence d’artiste à Paris, New York,
Berlin et Londres.