Janie-Julien Fort – du 7 décembre 2017 au 7 janvier 2018



L’exposition questionne la pérennité de notre patrimoine architectural, le développement urbain et la transformation du paysage. Des centaines d’appareils photo de fabrication artisanale ont été installés à un élément du mobilier urbain aux abords de chantiers de construction captant ainsi plusieurs mois sur une même photographie. Les images portent les traces du passage du temps laissé par la trajectoire du soleil, l’évolution des chantiers ainsi que l’érosion du support photosensible.